Vers un climat artificiel ?

Une étude publiée dans la revue « Nature », montre l’inefficacité des méthodes de géo-ingénierie

Le blocage du rayonnement solaire par injection dans la haute atmosphère de particules de soufrées (comme le ferait un volcan) ferait baisser la température mais en plus d’une multitude de conséquences inconnues ferait aussi baisser la production agricole et notamment celles du blé, riz, maïs et soja.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter

Vous en trouverez un excellent commentaire sur le site du journal suisse Le Temps :

La diffusion de myriades de particules soufrées dans la haute atmosphère, dans l’espoir de contrecarrer le réchauffement climatique, ne serait pas favorable à l’agriculture. C’est ce que révèle l’analyse de deux éruptions volcaniques massives.

Le fil d’actu

Le documentaire

Notre ciel soumis à une évolution contrôlée. Journaliste et photographe professionnelle, Jacqueline Roche a toujours été à la recherche de fonds de ciels bleus pour son travail sur l’image. Avec le temps, elle observe que ces fonds ne sont plus aussi intensément bleus, que notre ciel est souvent voilé, nettement moins lumineux...